FR | NL

L’association

Les médias parlent de nous

“Une formation pour les policiers de la zone de police Bruxelles Nord a été mise en place en partenariat avec l’ASBL ”Touche pas à ma pote” et débutera mi-septembre. » – La DH, août 2021.

STAND UP : 20.000 Belges bientôt formés à la prévention du harcèlement de rue ! 

Des conseils pour se protéger et pour intervenir lorsqu’on est le témoin de harcèlement. C’est la campagne Stand Up, une collaboration de TPAMP avec L’Oréal. 

Il vous est arrivé de vous faire siffler ou suivre dans la rue. Le saviez-vous ? C’est du harcèlement. Vous ne saviez pas comment réagir ? A partir de la rentrée, des formations gratuites et faciles à la prévention de ce phénomène seront offertes à 20.000 Belges. Vous pourrez les suivre de chez vous, soit en vous inscrivant aux webinars d’une heure organisés par TPAMP, soit en vous rendant directement sur le site standup.be pour recevoir l’info en 15 min sur le site.

Pour vous inscrire, c’est ici : 

500 policier.e.s bruxellois formés à mieux accueillir les personnes harcelées

D’ici la fin de l’année, TPAMP assure des ateliers destinés aux équipes des zones Ouest et Polbru Nord. Objectif : une meilleure compréhension du harcèlement sexiste dans l’espace public. 

A la Police, on est aux premières loges face au harcèlement de rue. Pour le constater, mais aussi pour accueillir (ou pas) au commissariat celles qui en ont été l’objet. Ce qui est nouveau, c’est que celles qui sont techniquement des “victimes” ne se laissent plus faire, au point de refuser le terme… victimisant. Elles connaissent leurs droits et insistent pour porter plainte. L’atelier mis en place cet automne balaiera tous les aspects du problème, de son identification (via des sketches joués par les comédien.ne.s de la Ligue d’Impro) à la manière de le consigner dans un P.V., de la loi de 2014 à la Convention d’Istanbul, sans oublier bien entendu l’accueil que méritent les personnes harcelées. L’atelier dure une journée complète, au cours de laquelle se succèdent juriste, professionnels de l’accueil aux victimes et de l’encodage des plaintes. Il entre dans le cadre des formations barémiques qui permettent aux policier.e.s de progresser dans leur carrière. 

top